A propos

Spectacle Equestre

Orane Caujolle-Gazet, Accompagnatrice de Tourisme Equestre (ATE) et également diplômée d’un Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport (BPJEPS) Activité Equestre.

Le cheval m’a amenée à voyager très jeune, en tant qu’artiste équestre au sein de la compagnie Québécoise « Cavalia », sur la tournée du spectacle équestre « Odysséo ».

Après une année de création dans les cantons de l’Est du Québec, nous avons présenté la première du spectacle à Montréal.

Puis nous sommes partis pour une tournée internationale Nord Américaine (Canada, Etats-Unis et Mexique) avec nos 70 chevaux, toute l’équipe technique, et les 50 artistes (cavaliers, acrobates, aériens, musiciens) que nous étions, venus du monde entier . Quelle joyeuse aventure!

Cette première expérience professionnelle a duré 5 ans. Cela m’a ouvert de nouveaux horizons avec le cheval: dressage, poste hongroise, travail en liberté, voltige cosaque… toujours avec l’envie de cultiver la relation au cheval et de la faire partager.

Le spectacle québecois « Odysséo »

Voyage en Mongolie

Six mois de grande chevauchée, plus de 1000 km parcourus.

Création d’une « caravane multi-ethnique » composée de 14 voyageurs et 25 chevaux Mongols. L’objectif du périple: partir à la découverte de la culture mongole, peuple de chevaux.

L’aventure a duré 6 mois, des dernières aux premières neiges. Les saisons passent très vite, les nomades et les chevaux le savent. Il ne faut pas trainer afin de pouvoir accueillir la blanche et longue saison sereinement.

Nous sommes partis près du parc naturel de Khustaïn Nuruu (90km à l’ouest de la capitale Oulan Bator). Dans la steppe, aidés par une famille nomade, des mongols sont arrivés par dizaines, de tous horizons pour nous vendre leurs chevaux. Une fois l’équipe bipède et quadrupède constituée, nous avons pris la route, en direction du lac sacré des mongols le lac Khövsgöl, cap Nord-Ouest.

Ce voyage inoubliable m’a permis de sentir ce qu’est la vie sans barrières, où la nature est reine; prudence à ceux qui l’auraient oublié! Un peuple généreux, où l’hospitalité fait partie du quotidien. Ce sont les chevaux qui nous ont permis ces belles rencontres et qui nous ont enseigné comment appréhender cette nature immense.

 

Accompagnement de randonnées équestres

Riche expérience dans les Alpes de Haute-Provence, avec le centre de tourisme équestre, « Les Granges », saison 2018.

Entre les sommets de la montagne de Lure et la petite ville de Forcalquier, il y a des paysages de caractère, emprunts de couleurs et d’odeurs qui ravissent les sens. Les champs de lavandes au parfum subtil et de sauges sclarées à l’odeur si caractéristique pourront vous l’assurer.

J’ai encadré les randonnées à la semaine, et je n’oublie pas toutes ces rencontres qui les ont rendues uniques et passionnantes. Une chose est sûre, cela a conforté ma passion pour ce métier.

Création d’un spectacle équestre avec des enfants

En Belgique, dans un lieu d’exception le « Manège des Houx ».

Le spectacle et la créativité avec le cheval m’inspirent beaucoup. Je trouve que c’est une forme de partage entre les chevaux et les humains assez fantastique. Cela allie de manière poussée, le relationnel humain-cheval à la technique.

J’ai été appelée par une très bonne amie avec qui j’ai vécu l’aventure du spectacle équestre « Odysséo », dans l’idée de créer ensemble un spectacle équestre, avec ses élèves pour les fêtes de Noël 2018.

Une expérience riche et joyeuse, qui fût une grande première pour tous ces jeunes artistes et leurs vaillants déstriers, « encore Bravo! ».

Saison de Randonnée, printemps-été 2019

Très belle saison au « Domaine de Gaillac » et sur les chemins du plateau du Larzac.

Cette région permet des itinéraires typés, au pied des Cévennes. De vastes étendues pour le moins dépaysantes, surplombent les vallées de la Dourbie, de la Vis, de la Virenque où les éléments et la nature s’expriment avec vigueur et caractère.

Le printemps fût occupé par la reconnaissance des itinéraires et le débourrage de jeunes chevaux. Ce furent les prémisses d’une joyeuse saison.
Au mois de juillet, je suis partie sur les chemins durant trois semaines en itinérance avec un public adolescent. Nous avons parcouru diverses étendues en passant du Larzac, au Causse noir, jusque dans les Cévennes, avec un pique nique sur le Mont Aigoual culminant à 1560 m d’altitude.
Au mois d’août basée au Domaine de Gaillac, j’ai eu la chance d’accompagner en balade de quelques heures ou en randonnée à la semaine, un public varié, ravi de découvrir le paysage du Larzac d’une autre manière.
Une dernière randonnée de trois jours, en octobre, organisée par mes soins, est venue clôturer ma saison.
Au plaisir de vous rencontrer peut être lors d’une prochaine saison!